Panthéon drow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panthéon drow

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 6:47

Panthéon drow : la Seldarine Noire


Par ordre alphabétique

Eilistraée
Ghaunadaur
Kiaransalee
Lolth
Selvetarm
Vhaeraun



Par alignements

Chaotique bon

Eilistraée


Chaotique mauvais

Ghaunadaur
Kiaransalee
Lolth
Selvetarm
Vhaeraun



- Merci à Shoranir pour la mise en forme et en place de ce panthéon, merci aux différentes sources d'informations comme le forum du Val de Bise, le forum d'Imprecari, le site Gemmaline, les manuels D&D sur les RO... Si vous apercevez une erreur de saisie, une faute d'orthographe, une incohérence, merci de faire remonter par mp à Shoranir.


Dernière édition par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 12:21, édité 3 fois
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Eilistraée

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:13

Eilistraée
La Vierge noire, Dame de la danse.


Déesse mineure
Alignement Chaotique bon
Attributions Chants, beauté, danse, maniement de l'épée, chasse, clair de lune
Adorateurs Les rares drows bons, elfes, chasseurs.
Domaines : Bien, Chaos, Charme, Chasse, Drows, Elfe, Lune, Portails
Arme de prédilection Epée bâtarde.

Eilistraée (Il-iss-tré-ée) est la divinité des drows bienveillants et des membres de cette race qui souhaitent vivre à la surface de Toril en paix. C'est une déesse mélancolique à l'humeur changeante. Elle aime la beauté et la paix et elle n'hésitera jamais à abattre ceux qui tenteront de faire souffrir ses adeptes. La malveillance de la plupart des drows est une douleur qui embrase son coeur d'une colère ardente.

Spoiler:
Le clergé d'Eilistraée encourage les drows à revenir à la surface. Les adeptes de cette déesse oeuvrent afin de restaurer l'harmonie entre les peuples de la surface et les drows afin que ces derniers puissent espérer un jour redevenir un peuple non-malfaisant de la surface de Faerûn. Les membres du clergé cultivent la beauté en tout chose, ils fabriquent des instruments de musique, chantent et aident les individus dans le besoin. Les prêtres doivent être capable de chanter, de danser gracieusement et de jouer de la corne, de la flûte ou de la harpe. La maîtrise du combat à l'épée est elle aussi encouragéeau sein du clergé, tout comme l'est l'art de la chasse.

Les prêtre de la Vierge Noire prient la nuit apèrs que la lune s'est levée dans les cieux. Leurs rituels tournent autour d'une partie de chasse suivie de danses (tout en étant aussi dénudé que possible). Quatre fois par ans, se déroule la Grande Chasse. Au cours de cette cérémonie, les prêtres partent en chasse d'une créature particulièrement dangereuse en ne portant aucun vêtement et armé d'une seule épée longue. Une fois par an, ils accomplissent une Course. Lors de cette cérémonie, ils partent à la recherche d'une communauté d'elfes avec laquelle ils ne sont pas familiers afin de leur apporter de l'aide et de faire preuve de bonté. Ils tentent ainsi de redorer l'image des drows et de faire en sorte que ce peuple, puisse retrouver sa place à la surface un jour prochain. Les prêtres d'Eilistraée se multiclassent généralement en guerriers, bardes ou rôdeurs.

Histoire/Relations

fille de Corellon Larethian et d' Araushnee (qui deviendra Lolth), Eilistraée fut bannie en compagnie des autres drows pour sa participation (involontaire) à la guerre contre le Seldarine (le panthéon elfique). Elle insista pour être châtiée alors que son père voulait l'épargner, car elle savait que les elfes noirs auraient besoin d'une lueur de bienveillance afin de pouvoir espérer trouver la rédemption. Ses allées sont les membres du Seldarine, les autres divinités bienveillantes des panthéons souterrains, Mystra et Séluné. Ses adversaires sont toutes les divinités malveillantes du monde souterrain et tout particulièrement les autres divinités du panthéon drow.

Dogme

soyez toujours bon, sauf lors d'un combat contre le mal. Encouragez l'éclosion de moments de joie et de bonheur partout où vous vous trouvez. Apprenez et enseignez de nouveaux chants, de nouvelles danses et la danse fluide de la maîtrise de l'épée. Liez-vous d'amitié avec les étrangers, recueillez ceux qui n'ont plus de foyer et nourrissez les affamés. A la grossièreté, répondez par la gentillesse. A la violence, répondez par la violence rapide, afin que ceux qui l'ont provoquée la subissent aussitôt. Aidez les drows dans le besoin et donnez leur le message de la dame: "une place légitime vous attend dans les Royaumes de la Surface, dans les terres de la Grande Lumière. Venez en paix et vivez à nouveau sous le soleil, là où poussent les arbres et les fleurs".
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ghaunadaur

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:14

Ghaunadaur
Celui qui est tapi, L'oeil ancien.


Alignement Chaotique mauvais
Attributions:Limons, vases, gelée, bannis, enlaceurs, rebelles
Adorateurs Aboleths, drows, guerriers, limons, vases, enlaceurs, vases, parias, rebelles.
Domaines : Cavernes, Chaos, Drows, Haine, Mal, Vases
Arme de prédilection Marteau de guerre.

Si l’on s’en tient aux normes humaines, Ghaunadaur est imprévisible. Parfois, il aide les fidèles qui se contentent d’observer ses rituels —déployant même de grands efforts pour leur conférer quelque présent magique. D’autres fois, il les dévore ou les estropie sans crier gare. Ghaunadaur aime avant tout observer les grands monstres traquer et dévorer leur proie, sans rien négliger dès souffrances qu’ils causent. Hors des plans intérieurs, Ghaunadaur est silencieux et terrifiant, mais d’antiques récits traitent du charabia bestial employé parmi sa cour de mares boueuses et gélatineuses. De son côté, le dieu communique uniquement par télépathie, usant de termes aussi simples que directs.

Spoiler:
En dehors de quelques villes drows et aboleths, l’Église n’est constituée que d’une poignée de cultes épars, généralement dominés par un seul individu. Les prêtres font tout pour plaire à leur dieu et servent l’Oeil Ancien avec une totale dévotion. De toute façon, leurs devoirs sont des plus simples : faire en sorte, à grand renfort de menaces et autres coercitions, que les autels de Ghaunadaur soient amplement pourvus en sacrifices. Celui-ci les récompense alors en leur octroyant sorts et objets magiques. Plus que tout, Ghaunadaur apprécie les créatures qui se livrent à lui sans offrir la moindre résistance (qu’elles aient été charmées ou contraintes à l’obéissance par son clergé). Du reste, il tient en très grande estime les prêtres capables de livrer pareilles offrandes à ses autels. D’ailleurs, tous les prêtres sont invités à se familiariser avec l’utilisation et la conception d’acides, de poisons et de feux grégeois.

Les prêtres de Ghaunadaur prient pour obtenir leurs sorts une fois par jour, à un moment de grande importance aux yeux de la secte locale. Ghaunadaur attend des prières d’adulation et se louanges qu’elles s’accompagnent d’un sacrifice. Si les vies sacrifiées ne peuvent être offertes à un rythme aussi soutenu, l’OEil Ancien se contente de sacrifices d’os et de nourriture, frits à l’huile, alors que brûlent également des encens. Si l’adorateur est incapable de faire de telles offrandes, il doit prier tout en se faisant lécher la main par une flamme (sans bénéficier de protection magique). Dans les lieux de culte, les vêtements et atours portés par les fidèles doivent avoir des teintes qui siéent à Ghaunadaur comme les nuances de pourpre, de rouge, de noir et les couleurs métalliques. De nombreux prêtres se multiclassent en enchanteurs Ou en magiciens.

Histoire/relations

Ghaunadaur est une divinité ancienne qui serait issue du limon originel. Il était vénéré par les plus grands spécimens de limons, vases, limaces et autres créatures rampantes, dont certains seraient doués d’une forme d’intelligence inconnue. Ghaunadaur les rendit fous lors d’une crise de colère, en raison de quelque transgression, et leur déroba cette intelligence. Du coup, nombre de ses adorateurs disparurent, en même temps que la majeure partie de son pouvoir. Cependant, au cours des derniers millénaires, des êtres maléfiques en quête d’une alternative aux divinités établies ont entrepris de vénérer Celui Qui Est Tapi. D’ailleurs, c’est la désaffection religieuse dont est victime Lolth qui explique qu’il est présent au sein du panthéon drow. Ghaunadaur n’a pas le moindre allié. Il s’oppose à presque tous les dieux affichant une présence dans l’Outreterre, mais également à Malar et aux sers membres de la Seldarine.

Dogme

Toutes les créatures ont un rôle à jouer, et toutes sont capables d’exercer l’autorité. Les chasseurs éliminent les faibles et renforcent le groupe. Les rebelles et les marginaux empruntent de nouvelles voies, se livrent à des expériences inédites et contribuent au progrès de leur race. Les créatures de pouvoir abritent parfaitement l’énergie de la vie, ce que Ghaunadaur respecte et incarne. Faites des sacrifices à l’Oeil. Persuadez votre prochain de se sacrifier à Ghaunadaur ou de se mettre au service de l’Oeil. Répandez le culte de Ghaunadaur et la crainte qu’il inspire. Enfin, sacrifiez-vous en vous offrant à Ghaunadaur. Convertissez tous les êtres au culte de Ghaunadaur. Terrassez les prêtres des autres fois. Pillez leurs temples et demeures pour améliorer votre sort et faire connaître le culte de Ghaunadaur.


Dernière édition par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:16, édité 1 fois
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Kiaransalee

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:16

Kiaransalee
Dame des morts, La révérante, La banshee


Alignement Chaotique mauvais
Attributions Mort-vivants, vengeance.
Adorateurs Drows, nécromanciens, mort-vivants.
Domaines : Chaos, Drows, Justice, Mal, Morts-vivants
Arme de prédilection Dague.

Kiaransalee est une divinité cruelle et perverse, animée par un désir de vengeance. La Dame des Morts est folle à lier depuis bien longtemps, mais elle a conservé toute son ingéniosité et se souvient parfaitement des affronts qu’elle a eu à subir, réels comme imaginaires. La Revenante est puissante et se courrouce aisément, et elle fomente de noires intrigues visant tous ceux qui l’ont offensée. Kiaransalee préfère l’ennuyeuse compagnie des morts-vivants (qu’elle peut manipuler comme bon lui semble) à celle des êtres doués de conscience. Elle préfère également régler les problèmes par elle-même, ne faisant confiance à personne pour rendre justice on son nom.

Spoiler:
L’Église de Kiaransalee est organisée en cellules particulièrement disciplinées, mais le culte en lui-même n’est guère organisé. Les prêtres de Kiaransalee se montrent mystérieux et vivent généralement dans de petites communautés ou enclaves drows. Ce sont les instruments de vengeance, qui conspirent contre ceux qui ont tué, blessé ou offensé des membres du clergé. Ils se livrent aussi régulièrement à des massacres pour acquérir de nouveaux cadavres destinés à être réanimés, sans compter qu’ils jouent un rôle de premier plan dans la persécution des esclaves.

Les prêtres de Kiaransalee prient pour obtenir leurs sorts à minuit, lorsque les esprits donnent des signes d’agitation dans leur tombe. Bien que chaque prêtre s’acquitte chaque mois de dévotions mineures envers la déesse, ils la vénèrent principalement lors d’une seule journée sacrée par an — la Profanation des sépultures — célébrée à la veille de chaque Hiver fatal. La Profanation des Sépultures est célébrée individuellement, chaque prêtre animant autant de morts-vivants que possible. Tous ces morts-vivants — appelés les chasseurs de la vengeance — sont animés par des sentiments de vengeance à l’encontre de leur assassin, le recherchant au cours des vingt-quatre heures qui suivent. Quand il est détruit, un chasseur de la vengeance ne se réanime pas. S’il parvient à assouvir sa vengeance, ou si les vingt-quatre heures s’écoulent, il s’en retourne à sa tombe. De nombreux prêtres se multiclassent en nécromanciens, certains rejoignant le Culte du Dragon pour devenir des porteurs de pourpre, et finissent par devenir des morts-vivants.

Histoire/relations

Jadis, Kiaransalee était une mortelle, une puissante reine nécromancienne drow originaire d’un autre monde. Elle a longtemps été la vassale de Lolth malgré elle, ne s’opposant à celle-ci que par le biais de rebellions sans importance. Récemment, Kiaransalee s’est emparée du royaume d’Orcus, seigneur démon des morts-vivants, et elle se consacre désormais corps et âme a l’élimination des dernières traces de celui-ci. Kiaransalee est plus ou moins alliée à de nombreuses divinités désireuses d’affaiblir la toile de Lolth, parmi lesquelles Hoar, Velsharoon, Malar et Vhaeraun. Ses ennemis incluent Duerra des Abîmes, Dumathoïn, Eilistraée, Kelemvor, Laduguer et Jergal.

Dogme

La mort n’oublie jamais de venir chercher ses ouailles. Une cruelle vengeance attend ceux qui se gâchent la vie avec les petits tracas de l’existence. La véritable puissance vient de la servitude aveugle envers la mort. Traquez, tuez et réanimez tous ceux qui dédaignent la puissance de la Revenante. Répondez à la plus petite des offenses au centuple, afin que tous connaissent la puissance de Kiaransalee.
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lolth

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:17

Lolth
Reine des araignées, reine des fosses démoniaques.


Déesse intermédiaire.
Alignement Chaotique mauvais
Attributions Araignée, mal, chaos, assassins, ténèbres, drows.
Adorateurs Drows, elfes pervertis, araignées intelligentes.
Domaines : Araignées, Chaos, Destruction, Drows, Duperie, Mal, Obscurité
Arme de prédilection Dague

Lolth (lolte) est une déesse cruelle et capricieuse, que beaucoup considèrent comme folle car elle a pour habitude de faire combattre entre eux ses propres adeptes. Pleine de malice et de malfaisance lorsqu'elle négocie, nul n'est aussi vicieux qu'elle au combat. Elle convoite ardemment le pouvoir des divinités de la surface. Il lui arrive de faire preuve de bonté et d'aider ceux qu'elle apprécie, mais il ne faut pas s'y tromper, elle se complait dans la mort, la destruction et la torture de tout être, y compris ces adeptes qui ont eu le malheur de lui déplaire.

Spoiler:
Le clergé de Lolth fait l'apologie de la supériorité de la Reine des araignées avant tout autre être. Il est responsable de la perpétuation d'atrocités en surface. Il entretient ainsi la peur des drows et de leur déesse. Même les prêtresses les plus dévouées à Lolth la craignen et la haissent. Elles ne la vénère donc que pour les pouvoirs qu'elles en retirent. Dans la plupart des cités, les prêtresses de ce culte contrôlent les maisons nobles et donc les cités elles-mêmes. Elles agissent en temps que souveraines, forces de police, juges, jurés et exécutrices. Leurs actes cruels et capricieux sont destinés à entretenir la peur qu'elles inspirent à leurs compatriotes et la haine de ces derniers pour les étrangers.

Les prêtresses de Lolth prient avant de rentrer en transe ou juste après en être sorties. Les prêtresses de ce culte sont toujours des femmes, il n'existe pas de prêtre de Lolth. Chaque mois, elles sacrifient des elfes de la surface, de préférence les nuits de pleine lune de manière à offenser Sehanine Lunarc et les autres divinités du panthéon elfique. D'autres cérémonies privées ont lieu derrière les portes closes des temples, dans des pièces obscures ou nul mâle n'est autorisé. Les cérémonies publiques sont accomplies devant des drows des deux sexes. L'un des rituels les plus habituels est l'invocation d'une Yochlol (démon serviteur doté des formes d'une araignée et d'un elfe) afin d'obtenir de lui des informations ou une aide physique. Les prêtresses de Lolth se multiclassent généralement en guerrières ou en sorcières. Les prêtresses de Lolth sont considérées comme ayant prêtresse comme classe de prédilection.

Histoire/Relations

Lolth était autrefois connue sous le nom d'Araushnee, la bien-aimée de Corellon Laethian. Elle lui donna deux enfants: Eilistraee et Vhaeraun. Elle trahit son amant et tenta d'envahir l'Arvandor à la tête d'une armée d'esprits maléfiques. Elle dirige le panthéon drow et elle est allliée avec Loviatar et Malar. Ses ennemis de prédilection sont les divinités du Seldarine (le panthéon elfique), Ghaunadaur, Eilistraée, les divinités souterraines non-drows et Gruumsh.

Dogme

La peur est aussi solide que l'acier, tandis que l'amour et le respect sont souples et inutiles. Convertissez ou détruisez les drows qui ne sont pas fidèles à Lolth. Détruisez les faibles et les rebelles. Broyez ceux qui mettent la foi en doute. Sacrifiez les esclaves, les mâles et tous ceux des autres races qui refusent d'obéir aux ordres de Lolth et de ses prêtresses. Elevez les enfants dans la vénération et dans la peur de Lolth: chaque famille devra fournir au mooins une prêtresse à chaque génération. Mettre en doute les motivations ou la sagesse de Lolth est un péché. C'est aussi commettre de terribles péchés que d'aider un non-drow combattant un drow ou que d'ignorer les ordres de Lolth pour sauver un amant. Vénérez les arachnides de toutes natures. Ceux qui tuent ou qui maltraitent une araignée doivent périr.
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Selvetarm

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:18

Selvetarm
Champion de Lloth, L'araignée tapie.


Alignement Chaotique mauvais
Attributions Guerrier drows.
Adorateurs Barbare, guerriers, drows, ceux qui aiment tuer, homme d'arme.
Domaines : Araignées, Chaos, Drows, Guerre, Mal
Arme de prédilection Masse d'arme lourde.

Selvetarm, divinité cruelle et malicieuse par nature, ne s’intéresse qu’aux affrontements et à la destruction. Le Champion de Lolth voue une haine implacable à tous les êtres vivants, parmi lesquels sa maîtresse dominatrice. La seule beauté qu’il apprécie est celle qu’offre une technique de combat lisse et meurtrière. Selvetarm fait montre d’une patience sans borne quand il attend qu’une proie tombe dans l’une de ses embûches, mais il préfère la frénésie d’un affrontement à un assaut soigné et calculé.

Spoiler:
L’Église de Selvetarm n’a pas de réelle existence et elle constitue principalement le bras armé de celle de Lolth. Les fidèles de Selvetarm défendent des fort et aiguisent leurs talents. Beaucoup passent une bonne partie de leur temps à s’entraîner aux côtés d’autres guerriers dans l’Art de la guerre. Bien que les selvetargtlin soient connus pour leurs prouesses martiales, les préceptes du culte ne s’attache guère aux sciences tactiques et stratégiques, ce qui explique que peu de membres du clergé de Selvetarm acquière un grade militaire de marque.

Les prêtres de Selvetarm prient pour obtenir leurs sorts après le premier combat de la journée, ou après leur entraînement s’il ne se sont pas battus. Les fidèles de Selvetarm doivent observer les rituels de Lolth tels que les définissent les prêtresses de celle-ci. Selvetarm attend de ceux qui prennent les armes en son nom qu’ils hurlent celui-ci au plus fort de la mêlée, notamment quand ils délivrent le coup de grâce à un ennemi. Comme il y a toujours une chance pour qu’un coup soit fatal, les selvetargtlin ont tendance à hurler le nom de leur divinité en permanence au cours d’un combat. De nombreux prêtres se rnulticlassent en guerriers ou en barbares.
Un chevalier de la Chanson Sombre tue Selvetarm, Lolth récupère ses attributions.

Histoire/relations

Selvetarm est le fruit d’une idylle malheureuse entre Vhaeraun et Zandilar (qui est aujourd’hui un aspect de Sharess). Il arpenta une voie bien solitaire pendant de nombreux siècles et faillit même rejoindre les forces du Bien grâce à Eilistraée, quand Lolth parvint à le convaincre d’affronter Zanassu, un seigneur démon appréciant les araignées. Lorsque Selvetarm terrassa le démon et absorba son essence, il fut submergé par le mal de Zanassu et tomba dans le piège mental tendu par Lolth. Il la sert désormais totalement. Il ne s’est allié qu’avec Lolth et Garagos, et s’oppose à presque tous les autres dieux.

Dogme

La guerre est l’expression ultime de la puissance individuelle. Seuls le combat et la mort permettent de mesurer le respect que vous prêtent vos camarades. Affinez vos talents de combattant et apprenez à tous ceux qui sont susceptibles de vous suivre dans la mêlée. Ne faites pas de quartier et ne demandez jamais grâce. Priez pour mourir au plus fort du combat lorsque la chance n’est pas de votre côté.
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vhaeraun

Message par Vieux Rat le Lun 2 Juil - 7:19

Vhaeraun
Le seigneur masqué, Le dieu masqué de la nuit.


Alignement Chaotique Mauvais
Attributions Larcins, drows mâles
Adorateurs Assassins, drows et demi-drows mâles, empoisonneurs, maître des ombres, roublards, voleurs.
Domaines : Chaos, Drows, Duperie, Mal, Voyage
Arme de prédilection Epée courte.

Vhaeraun est vaniteux, orgueilleux et parfois hautain. Il est particulièrement rancunier et n’oublie jamais les plus petits affronts qu’on lui fait Il ne recule devant aucune fourberie pour parvenir à ses fins. Par contre, il ne tolère pas que l’on se joue de lui.

Spoiler:
Il s’implique très activement dans les affaires des drows et il n’est jamais bien difficile de le persuader d’envoyer l’un de ses séides contribuer à l’œuvre de ses prêtres. Le tout est d’exécuter les bons rituels et d’être sincère. L’Église de Vhaeraun n’est guère organisée et ses membres adhèrent avant tout à des cellules autonomes. Le clergé de Vhaeraun se compose presque exclusivement de mâles et pratique l’opposition passive contre celui de Lolth.

Ces prêtres sont également très actifs à la surface et, comble de l’hérésie, certains prêchent l’unité des races elfes, la nécessité d’œuvrer de concert à des fins de domination globale. Ils font leurs spécialités de l’intrigue, de la fourberie et de la perfidie, fomentant désobéissance et rébellion parmi les mâles. Au sein des communautés drows, les prêtres de Vhaeraun dissimulent habituellement leur véritable allégeance, pour des raisons évidentes. Contacts et mariages avec d’autres espèces elfes sont encouragés. Les demi-drows préfèrent généralement leur parent drow et Vhaeraun veille à ce qu’ils se rendent en surface. Tous les prêtres oeuvrent à la création d’une sorte d’enclave drow permanente en surface.

Ainsi, ils font en sorte de la soutenir directement, ou au moins financièrement. La création et l’utilisation de poison entrent également dans leurs attributions. Les sorts, poisons et tactiques les plus efficaces que conçoivent les prêtres doivent être partagés avec le Seigneur Masqué, et donc avec l’ensemble du clergé.

Les prêtres de Vhaeraun prient pour obtenir leurs sorts au crépuscule, avant de se fondre dans les ombres. Les plus importantes attaques, négociations et activités du clergé doivent impérativement se dérouler la nuit. Les prêtres adressent des prières au Dieu Masqué de la Nuit quand ils font un geste allant dans le sens de ses desseins. Les richesses et des armes prises aux vaincus (les ennemis des drows en général, et les atours des prêtresses drows), données en offrande, sont fondues dans des autels noirs en forme de calice. Les offrandes de richesses et de magie sont régulières. Plus leur valeur est grande, plus Vhaeraun est satisfait.

Cependant, il préfère le zèle dont ses fidèles font preuve au quotidien plutôt que les rares prises de grande envergure. La nuit de l’Hiver fatal, plus connue sous le nom de l’Étreinte du Seigneur Masqué auprès des fidèles, est l’instant le plus sacré de l’année aux yeux des disciples du Dieu Masqué de la Nuit. Ce jour sacré annuel prend la forme d’une journée de rituels introspectifs, caractérisés par une privation sensorielle. Chaque disciple est censé s’envelopper dans une zone de ténèbres magiques et s’y tenir, debout ou assis, vingt-quatre heures durant, tout en observant les préceptes de Vhaeraun et en imaginant les machinations qui feront progresser ses desseins tout au long de l’année à venir.

Tous les fidèles de Vhaeraun qui souhaitent exécuter ce rituel acquièrent la faculté d’user de leur pouvoir magique de ténèbres tout au long de ces vingt-quatre heures. Au cours de la Nuit d’au-dessus, les nuits de la nouvelle lune affichent également un caractère sacré. En ces occasions, on organise de vastes chasses au cerf qui s’étendent sur des kilomètres de forêts ombragées. Des meutes entières de disciples de Vhaeraun, montés sur des lézards de l’Outreterre, pourchassent un cerf, dont ils sacrifient les bois et le cœur encore palpitant au Seigneur Masqué, organisant par la même occasion de noirs rites censés parodier les traditions des elfes de la surface. De nombreux prêtres se multiclassent en assassins, en quêteurs divins, en maîtres des ombres et en roublards.

Histoire/relations

Vhaeraun est le fils de Corellon et d’Araushnie (qui devint Lolth par la suite), et donc le frère d’Eilistraée. Banni lorsque sa mère et lui virent leur perfidie éventée, il est impatient de retrouver le monde de la surface qu’il parcourait jadis en toute liberté. Allié de Mask, de Shar et de Talona, il s’oppose aux autres dieux de l’Outreterre, parmi lesquels sa sœur. La vendetta qu’il nourrit à l’égard de Lolth est des plus subtile, mais il n’a pas le pouvoir nécessaire pour s opposer à elle directement. Vhaeraun essaye de tuer Eilistraée mais elle le tue et récupère ses attributions.

Dogme

Les ombres du Seigneur Masqué doivent repousser la tyrannie de la Reine des Araignées et reprendre par la force la place qui leur revient légitimement dans la Nuit d’Au-dessus. Les matriarches drows en place doivent être terrassées et les traditions anathèmes de Lolth oubliées, afin que les drows redeviennent un peuple uni, pas une troupe chamailleuse de maisons, de clans et de desseins. Vhaeraun mènera ses disciples vers une société où les drows règneront de nouveau sur les autres races, tout en instaurant 1’égalité entre les hommes et les femmes.
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panthéon drow

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum