Titres et rangs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Titres et rangs

Message par Vieux Rat le Jeu 5 Juil - 7:52

Titres et rangs


Roi: Le roi est le gouvernant suprême d'un territoire, d'une nation.(origine latine (rex) et celtique (ri))

Prince: Un prince est une personne de sang souvent "royal"(du latin princeps)

Duc: Le duc est assimilable a un "gouverneur général", il exerce au nom du suzerain une autorité judiciaire et militaire sur un ensemble de comté.(du latin "dux" titre porté par les généraux, proconsuls et prêteurs pendant l'empire romain)

Marquis: Le marquis est un comte des "marches" c'est a dire qu'il gère un comté situé sur une frontière. Il est au dessus du comté car contrairement au comte et a tout les nobles de rang inférieur, il peut lever le contingent de l'armée sans l'ordre de son suzerain pour faire face a une menace soudaine. Il a donc un important commandement militaire.(en ancien allemand , de "Mark", la frontière)

Comte: Au dessus du vicomte, gère un comté.(du latin "comes" (compagnon))

Vicomte: Le vicomte est au dessus du baron, c'est le suppléant d'un comte, ou le seigneur d'un "vicomté" appartenant a un comté (du latin "vice" (à la place de") et "comes" (compagnon))

Baron: Plus "noble" que le chevalier, le baron dispose d'un fief appelé baronnie (petit fief), il doit obéissance au suzerain.(Ce titre est dérivé du vieil allemand bar, libre ou selon d'autres auteurs, du latin vir, homme.)

Chevalier: premier titre de noblesse, le chevalier se doit de servir son suzerain, il peut avoir un petit lopin de terre et un modeste château.(du latin caballarius dont les mots cavalerie et cavalier sont dérivés)

Ecuyer, Bachelier: Jeune homme de famille noble chargé de présenter les Armes du chevalier.(du latin "scutiger" ou "scutarius").
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Titres dans les Royaumes oubliés

Message par Vieux Rat le Ven 10 Aoû - 7:54

Titres et formes de politesse

La plupart des royaumes de Faerûn disposent d’une noblesse et nombreux sont aussi ceux qui sont des monarchies. Tous ces royaumes ont en commun de dis-poser d’un système élaboré de rangs et de titres. Les règles de l’étiquette y sont particulièrement codifiées et peuvent être très simples à utiliser ou extrêmement compliquées. Dans certaines nations les nobles les plus influents seront simple-ment appelés « maître de..: » tandis qu’en d’autres lieux les règles de l’étiquette imposeront d’utiliser des formules bien plus ronflantes telles que : « son altesse sérénissime glorieuse et redoutée, fils bien-aimé des dieux, vénérable parmi les vénérables, bienveillant protecteur du peuple, que sa lignée prospère éternellement... ». Innombrables sont les ouvrages qui ont été consacrés aux différentes règles de l’étiquette établies au cours du temps sur tout Faerûn. Voici, un bref aperçu de ce qui peut être trouvé dans les ouvrages archivés à Château-Suif.


Lorsqu’on s’adresse à un noble de rang indéterminé, il est d’usage de lier « zor » ou « zora » à son nom dans le Mulmastre, « syl » au Calimshan et « sael » (pour les hommes comme pour les femmes) à peu près n’importe où ailleurs. Ces termes sont aussi employés lorsque l’on parle d’enfants de nobles trop jeunes ou de rang trop faible pour se voir attribuer un titre en propre. .
En règle générale dans les Contrées du Mitan, l’usage veut que si le chef d’une maison noble est appelé « Sire Montgris », ses enfants soient nommés « Saer (nom) Montgris ». Ses parents veufs ou âgés, ainsi que ses oncles et tantes plus âgés et toujours vivants mais d’un rang inférieur au sien sont nommés « Ancien sire (ou Ancienne dame) Montgris ».

Nombreuses sont aussi les races ou les professions qui disposent de formules spécifiques de politesse permettant de dire au revoir ou souhaiter la bienvenue, toutefois la formule « bonne rencontre » est universellement comprise et utilisée sur tout le continent. Autour de la Mer des étoiles déchues Oloré (« oh-LOR- ay ») est la formule la plus utilisée et les nobles humains adoptent de plus en plus la formule elfe «que l’eau soit pure et les rires doux jusqu’à notre prochaine rencontre ». Les marchands de toutes les races utilisent généralement la for-mule naine « je vais ».


Merci à Octolite pour les informations.
avatar
Vieux Rat

Messages : 112
Date d'inscription : 16/06/2012
Localisation : Dans sa bibliothèque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum