Le point sur la nécromancie

 :: HRP :: FAQ

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le point sur la nécromancie

Message par Ykhare le Ven 3 Oct - 17:57

En termes D&D un vampire a une existence mais n'est techniquement pas vivant, il n'a pas de respiration, de digestion, d'excrétion et ne "produit" rien. Il n'a pas réellement besoin de se nourrir (sa nature le pousse à convoiter la force vitale des vivants avec une intensité suffisante pour que son alignement vire automatiquement au "mauvais" suite à ce qu'il sera prêt à faire pour se la procurer, mais techniquement comme tous les morts-vivants il peut continuer d'exister indéfiniment sans nourriture). Sa "reproduction" comme celle de tous les morts-vivants capables de se multiplier par eux-mêmes n'est pas la genèse d'individus neufs mais la corruption d'êtres vivants préexistants à leur tour soustraits au cycle.

Tu peux tortiller tant que tu veux les termes et essayer de plaquer dessus des dilemmes ou des interprétations issues d'univers voisins ou différents, mais ce que décrit Volvic n'est pas juste "respectacle et défendable", c'est la description "objective" de la "réalité" de l'univers de jeu, et non ce n'est pas vraiment la porte ouverte au n'importe quoi.

Ykhare

Messages : 356
Date d'inscription : 17/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point sur la nécromancie

Message par mcmelkion le Ven 3 Oct - 18:19

Les cas exceptionnel et extrêmement rare comme les baelnorn et autres mort vivant *bon* est assez particulier voir trop particulier pour illustrer un débat généraliste.

De même, dans ce cadre la, on peut porter le raisonnement encore plus loin : Un vampire est en équilibre. Pour conserver sa "vie" il doit en "prendre" d'un autre
Un vampire est un mort vivant il est par conséquence sorti du cycle de la vie et sont besoin de se nourrir ne fait pas de lui pour autant une créature naturelle.
le prolongement de la volonté de son créature, un instrument. Les conséquences de cet acte sont au final, les conséquences de la volonté d'un vivant, donc, acceptable pour un druide?
A force de faire cela ce dernier risque de déséquilibré le cycle naturel des chose et devenir la proie d'Inéluctable.
Pour le golem le composant n'est pas toujours un coeur, cela dépend du type du golem crée.
Si la logique permet de tout expliquer, tout n'est pas explicable par la logique.
De plus il a des créatures artificielles au Cœur des Merveilles qui veillent au maintien du cycle.

En bref, le bg du monde des Royaume oubliés suffit a expliqué beaucoup de ses questions, suffit de lire les dogmes des dieux et des classes pour avoir une réponse clair après c'est les dm qui tranchent.
Si ton personnage conçoit la nécromancie comme étant maléfique, c'est bien après c'est au personnage d'essayer de convaincre du contraire en lui démontrant que la nécromancie est autre chose que le simple faite de relever des morts.

Ce que je veux dire par là, cela doit se faire de manière rp et pas en mp joueur à joueur,. Un joueur n'a pas a justifié son rp a un autre joueur, c'est au dm de voir avec les joueurs quand il pense que celui ci fait une erreur d'interprétation (et cela est aussi valable pour d'autre cas pas uniquement sur la nécromancie)


mcmelkion

Messages : 1004
Date d'inscription : 24/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: HRP :: FAQ

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum